jluc Le 11 - septembre - 2010

Comme le dit la chanson  » i’m fishing in the rain » (de la célèbre comédie musicale), « and happy again » … on croirait que pêcher sous la pluie est un plaisir que nous partageons avec le poisson.
Plus sérieusement, la pluie a une action directe et rapide sur les conditions de vie des poissons, avec des effets parfois bénéfiques,  parfois néfaste sur notre partie de pêche aux carnassiers.
Voici mes observations sur le sujet après plusieurs années de pratiques.

En période froide ( hiver, début du printemps et fin de l’automne)

Les orages n’ont à ces périodes que peu d’influence sur les poissons, sauf par action mécanique sur les crues des fleuves qui provoquent le déplacement des poissons vers des zones plus calmes.

A cette période les couches isothermes (en lac ou barrage) sont inversées, c’est à dire que la partie la plus chaude est en profondeur.

L’eau des pluies ne provoquent que de faibles changements de ces conditions. D’autant que les poissons sont souvent engourdis pas le froid.

En été (fin du printemps, été, début de l’automne)

Pêche en bateau sous la pluie

Pêche en bateau sous la pluie

Les pluies prennent dans ces périodes toute leur importance  car elles ont une action rapide sur la température et l’oxygénation de l’eau, et nos amis poissons sont justement des animaux à sang froid.

Une petite pluie après une période de forte chaleur

Trempé par la pluie, mais heureux d'avoir pris un brochet

Trempé par la pluie, mais heureux d’avoir pris un brochet

La situation idéale, car la température de l’eau baisse très peu et le niveau d’oxygène remonte en flêche.
Le meilleur moment pour réaliser une pêche miraculeuse, aussi bien, juste avant la pluie, que pendant et même un peu après.

Une pluie orageuse avec des éclairs

Juste avant le début de la pluie une période d’excitation intense anime les poissons (fourrage et carnassier).
Un moment privilégié qui ne dure pas très longtemps et où il faut faire du Power Fishing (prospection rapide).

Par contre après la pluie, la pêche perd en productivité (les poissons sont soit gavés, soit effarouchés par les éclairs)

Une grosse pluie violente

A cause des nombreux dangers, il ne vaut mieux pas être téméraire et tenter une sortie pendant ces épisodes parfois catastrophiques ; restez chez vous à l’abris !

Après l’orage, les conditions de vie des poissons sont très perturbées et le rendemment des sorties s’en trouve affaibli pendant plusieurs jours. Les poissons sont toujours en chasse mais restent embusqués dans leur abris, et il est plus difficile de provoquer leur attaque.

En rivière

Après une bonne pluie la rivière, beaucoup plus qu’en lac, est le lieu de changement violent  : l’eau se trouble, le courant augment parfois vivement, la rivière déborde et fient inonder des zones herbeuses.

Les carnassiers changent alors de résidence (souvent des zones difficile d’accès) pour se rendre dans des endroits plus calmes (ainsi que les poissons fourrages) : n’hésitez pas à prospecter avec des leurres bien visibles (couleur, palette) les herbiers, les contre-courants, les bras morts, car c’est l’occasion ou jamais !

La baisse des eaux pour les fleuves est un bon indicateur de la reprise des affaires : c’est le meilleur moment pour la pêche des carnassiers car les conditions de pêche sont souvent plus faciles. le temps des  pêches records est arrivé.
lorsque le niveau redeviendra normal, il sera trop tard.

Quel leurres utiliser avec la pluie ?

Voici une liste de leurres pas chers (sur onvapecher.com) qui conviennent bien avec les situations décrites.

Leurre du début de l’orage

C’est le moment de sortir des leurres de bonne taille, les carnassiers sont en chasse, en particulier le brochet. Par expérience, les leurres bruyants fonctionnent bien surtout si l’eau commence à se troubler.

Pour l’animation il faut alterner entre une animation vive et une plus lente afin d’intéresser aussi bien les carnassiers en activité que ceux juste réveillé par les intempéries.

Leurres pour Brochet

   

 

Leurres pour Perche

 

Leurres pour Sandre

Leurres d’une rivière en crue

Pour prospecter les bordure il faut sortir les gros leurres afin de faire du bruit au contact de l’eau. Dans ce registre, une grosse cuillère ou un jerk avec une animation vive est parfait.

Leurres pour Brochet, silure

 

Leurres pour Perche

 

Leurres pour Sandre

 

 

Bonne pêche no kill (ou raisonnée) à tous, et n’oubliez pas qu’il est très dangereux de pêcher s’il y a des éclairs !

 

Categories: Astuce, Carnassier, Technique

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres