jluc Le 25 - février - 2011

Pour un pêcheur à pied, le bateau est une véritable révolution. Au dela du choix du bateau qui est surtout une question de moyen financier, la bonne utilisation de l’embarcation en action de pêche conditionne aussi les résultats de pêche.

Je ne suis pas un spécialiste de la navigation, comme le serait le capitaine Nemo ou le lieutenant Fetcher, mais plutôt un passionné qui vous livre ses conclusions et conseils tirés de son expérience.

PECHE DES CARNASSIERS en bateau

PECHE DES CARNASSIERS en bateau

L’approche

Elle doit être la plus silencieuse possible, en particulier sur les plans d’eau.

La meilleur solution est d’approcher le lieu avec le moteur thermique puis finaliser l’arrivée avec la moteur électrique. De cette façon vous n’effrayez pas le carnassier sur son poste de chasse, en  limitant les bruits acoustiques lié au moteur ainsi que les vagues qui viennent s’échouer contre les obstacles.

peche en bateau no kill

Le mode silence

Il est très important, voir crucial, de faire un mimimum de bruit lorsqu’on pêche en bateau.

En effet les sons, tel un choc sur le fond du bateau (en particulier de conception aluminium) provoque une onde sonore conséquente qui se propage facilement dans l’eau. Autant vous dire, que les poissons difficiles à capturer, car méfiants, le seront encore plus après. Abstinence sur les piétinements, les chutes d’objets, les coups contre la coque …

Pour limiter la propagation des sons vous pouvez installer sur le fond du bateau, une couche à base de moquette marine. Adaptation peu couteuse, et qui est très efficace.

Vous avez toutefois le droit de parler, vous de  hurler, e, particulier lors de la capture (ou raté) de poisson hors du commun.

Le power boating

Terme inventé provenant du « Power Fishing », et qui consiste à prospecter un lieu en se laissant dériver lentement ou avec le moteur électrique à faible vitesse.

Cette technique donne de très bon résultat lorsque les carnassiers sont en grandes activités car elle permet de couvrir de grande zone de pêche.

Pour ce qui est de l’animation et des leurres, il convient d’utiliser vos meilleurs éléments pendant cette phase de dérive afin d’optimiser vos chances.

Il faut savoir que certaines zones sont pratiquement sans poissons (allez savoir pourquoi) et cette dérive permet de localiser de manière empirique les bons spots de pêche.

Lorsque vous tombez  sur un bon coins où les carnassiers répondent à vos animation, il convient alors d’appliquer la seconde technique : le poste fixe

Le poste fixe

Cette technique offre la possibilité de prospecter systématiquement un bon coin de pêche avec la panoplie complète de votre matériel et technique.

En variant les animations et les leurres vous allez pouvoir déclencher l’attaque des carnassiers les plus difficiles. Ces derniers qui ont de l’expérience ne se laisseront pas berner par vos premières tentatives. De plus le passage régulier d’un leurre dans leur domaine peut déclencher une attaque, dite réflexe (le principe de rattraper un objet qui tombe chez nous), ou d’énervement pour défendre leur espace vis-à-vis d’un intrus.

Votre lancer doit être le plus précis possible, c’est-à-dire à quelques centimètres de la souche d’arbre, de l’herbier, des branches.

J’ai constaté qu’un lancer à 50 cm près provoquait ou pas l’attaque du carnassier (qui est parfois fainéant et ne veut faire que l’effort minimum).

Si au bout de 15 minute vous n’avez toujours rien pris vous pouvez changer de spot.

 

Les accessoires

L’échosondeur

On ne le présente plus. Personnellement je n’ai jamais pris un poisson parceque je l’avais repéré sur l’échosondeur (j’ai un échosondeur bas de gamme, vers les 100 €). Par contre il est indispensable pour repérer les obstacles et donc les potentiels spots.

 L’ancre

L’ancre fixe est obligatoire sur les embarcations, mais certaines profondeurs ne permettent pas son utilisation.

Il faut alors utiliser l’ancre de dérive (sorte de parachute aquatique) qui freinera votre dérive notamment en cas de fort vent.

 Décroche leurre

En pêchant du bord, l’utilisation de cet accessoire rend bien service pour récupérer des leurres couteux accrochés sur des obstacles.

En bateau, il est toutefois plus facile de décrocher un leurre car peut tirer en sens inverse et se rapprocher au plus près de la zone.

bateau no killAttention pêcheurs

La pêche à la traine

La pêche à la traine est généralement interdite dans tous les plans d’eau en France (sauf quelques très rares exceptions).

Aussi vous ne pouvez pas laisser une canne trainant un leurre de manière constante, par exemple à l’arrière de votre bateau.

Le principe retenu en général est que vous devez fréquemment relever et relancer votre leurre.

Ainsi la pêche au plomb palette peut être assimilé à une pêche à la traine si vous ne relancer jamais votre leurre.

Donc méfiance, certains gardes sont intransigeants, d’autant que vous risquez une amende et la confiscation du matériel.

 Sécurité

Le risque d’accrocher un partenaire avec leurre augmente en bateau du fait de la proximité des pêcheurs. Pour cette raison il ne faut jamais que le leurre survol l’embarcation lors du lancer. Toujours privilégier les lancers de coté, pour éviter le « planté » de trident !

Pensez quand même à toujours avoir une bonne pince si l’incident survient, voir une mini trousse de secours.

peche no kill

peche no kill

Ogligations légales

Kit sécurité obligatoire

Les éléments suivant sont obligatoire pour la navigation (attention à l’amende salée de la police fluviale!):

  • gilet de sauvetage ou brassière,
  • corde tressée
  • ancre
  • gaffe.

je vous conseil aussi une fusée fumigène, qui peut être très utile pour votre localisation par les sauveteurs.

Assurance bateau

Vous devez souscrire une assurance responsabilité civile (au minimum) pour vous couvrir contre les accidents.
En effet, en général votre assurance personnel ne couvre pas ce type d’activité.

Les règles de navigation

Il vaut mieux consulter le site de l’Office des voies navigables de votre région avant de vous lancer à l’aventure sur un cours d’eau, car les règles et obligations de navigation sont bien plus complexes que l’on ne l’imagine :

– la signalisation,

– les règles particulières,

– les règles standard ( sous un pont, dans une voie navigable, les priorités … ).

Consulter la réglementation fluviale : REGLEMENTATION .

Bilan

Que votre bateau soit grand ou petit, la pêche en bateau ouvre un espace privilégié pour le pêcheur. Et avec ces quelques conseils vous devriez améliorer vos scores en bateau.

A ne rater sous aucun prétexte.

voir aussi Le bateau de peche plastimo

Categories: Astuce, Carnassier, Technique

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres