jluc Le 16 - mai - 2011

  Voici un leurre assez peu connu, que j’utilise depuis l’année dernière avec un certain succès en fin de saison 2010.

 Cette année les carnassiers sont difficiles (chaleur, peu d’eau … ?) à débusquer et ce leurre à fureter fait merveille.

Le horseball

Orange et vert pour les perches

 

Blanc chartreux pour les sandres et brochets

Marron panaché pour les brochets

Ce leurre ressemble à un jig avec une palette en dessous, ou pour certains un spinnerbait inversé. Par rapport à un jig, la palette envoie des signaux supplémentaires et lui donne un mouvement plus planant (moins boule de plomb qui tombe au fond de l’eau).

 Par rapport à leurre dures, il offre plus de possibilités d’exploration car suivant la vitesse du mouliné, il navigue soit la surface, soit entre deux eaux, soit au fond.

 Sa forme le rend moins accrocheur sur le fond qu’un jig ou une tête plombée, et on en perd donc moins.

Les poissons

 

En ce début d’année les leurres classiques ne sont pas spécialement à la fête. En 3 sorties, 3 zéro au compteur.
Bien que le morale ne soit alors pas au beau fixe, je tente une sortie plus pour tester des leurres que pour réellement pêcher. Résultat, 3 magnifiques sandres de 70 à 85 cm.

 Pareil pour l’ouverture dans le Rhône : 3 brochets et quelques belles perches grace toujours à ce leurre.

 Mes compagnons de pêche, au début tous septiques, en ont tous au mois 5 dans leur boite et les utilisent avec succès lors de leurs sorties (certains ont aussi débloqué leur compteur grâce à ce leurre).

 Sandre horseball blanc

L’animation

Je ne dis pas qu’il s’agit d’un leurre miracle, mais il est un bon compromis entre un jig classique et un cranckbait. L’animation à utiliser est un mélange d’une animation avec un leurre dur et un jig.

 Il faut mixer « dandinette » et « petites tirées » (voir sur onvapecher.com les fiches descriptives de l’animation à utiliser).
Car je le répète une fois de plus, le secret de la pêche aux leurres est avant tout dans l’animation !

 Il est important de faire gonfler la jupe ( par de petites tirées/relâchés) et de faire tourner la palette (tirée linéaire) : l’équilibre techniques des 2 est  facile à trouver au bout de quelques essais.

Cette animation est assez ludique et évite la monotonie des périodes sans touches, car pour ce leurre il faut être imaginatif dans l’animation.

 Perche au horseball pechenokill

Bilan

Ce leurre peu onéreux (- de 5€ sur onvapecher.com) vous apportera de belle surprise, en particulier quand les carnassiers sont difficiles.Une petite astuce : je rajoute parfois aussi un twist de 8 cm en trailer sur l’hameçon, ce qui le rend encore plus planant.

4 Reponses

  1. John dit :

    Je confirme, excellent leurre très polyvalent qui m’a fait prendre deux brochets ce matin!

  2. Stefish dit :

    Une perche de 35 cm pour moi ce soir avec le horseball orange, alors que personne ne prenait le moindre poisson.

  3. JOHN dit :

    Et un beau chevesne pris hier avec le Blanc chartreux!

  4. Pat dit :

    2 brochets à ras d’un arbre immergé hier matin : 65 cm et 45 cm. Vraiment un leurre facile à utiliser en surface et profondeur, etqui m’a sauvé la mise

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1034 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 48 votes )
    • - 13% ( 339 votes )
    • - 12% ( 307 votes )
    • - 18% ( 461 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 495 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 5% ( 101 votes )
    • - 27% ( 502 votes )
    • - 18% ( 327 votes )
    • - 7% ( 135 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres