jluc Le 12 - mars - 2012

Même si nous ne sommes pas des spécialistes de la truite, l’ouverture nous permet de tester quelques leurres et aussi de patienter en attendant l’ouverture des carnassiers.

Cette année nous avons choisi le Bonson dans la Loire, accompagné par un spécialiste de cette rivière

Niveau de l’eau très bas

Un froid glacial, digne d’une ouverture, nous accueille au lever du jour. Premier constat le niveau de l’eau est très bas et l’eau est d’une limpidité incroyable.

S’il ne pleut pas au printemps l’été risque d’être très difficile pour ce type de rivière.

Première surprise, assez peu de pêcheurs : souvent pour l’ouverture la densité est proche d’un pêcheur par mètre carré. Ici nous avons croisé une cinquantaines de pêcheurs (très sympa, qui ont pris le temps de discuter) sur toute la matinée.

De 7h00 à 9h00 nous n’avons eu aucune touche (idem pour les pêcheurs que nous avons croisé, très très peu de prises). L’eau étant très froide et provenant en partie de fonte de neige cela peut être un début d’explication.

Même avec nos lunettes polarisantes et une eau très claire, les truites sont invisibles : elles restent dans leur tanière, insensibles au moindre appât.

Les captures de truites

Il faut attendre les rayons du soleil, pour la première capture à l’aide d’un micro leurre équipé d’une palette.

Justement à ras d’une souche, après de nombreux passages, la truite intriguée ou énervée s’est jetée sur le leurre.

Un peu plus loin une belle souche fut l’occasion de 2 captures à l’aide d’un leurre souple.

Toujours le même scénario : de nombreuses animations sont nécessaires avant de déclencher l’attaque.

Le retour

Vers 11h00 après avoir parcouru plusieurs centaines de kilomètres (le pêcheur exagère toujours, c’est bien connu), nous rentrâmes épuisés mais heureux de notre pêche.

Sur une belle planée ensoleillée, le plus jeune du groupe repère une truite en embuscade dans le contre courant. Au second lancer, elle se jette sur le leurre.

Bilan

Une très belle ouverture, avec des prises sur des leurres différents. On aurait pu se lever 2 heures plus tard (4h00 , c’est tôt !) car comme nous l’avait indiqué un ancien du coin : « il faut attendre le soleil ».

Le niveau de l’eau est très très inquiétant : vivement la pluie, qui fera aussi sortir les truites.

A noter que les anciens sont revenus bredouilles, et que toutes les truites ont été prises par les jeunes : la jeunesse n’a aucun respect !

Exceptionnellement nous n’avons pas pratiqué la pêche no kill, car les truites sont assez fragiles et peu survivent après avoir été relâchées.

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres