jluc Le 4 - mai - 2012

De nombreux montages permettent de lester son leurre souple, souvent sous la forme d’une tête plombée (pour les charges lourdes), ou d’un plomb qu’on visse dans le corps souple (lestage plus léger), permettant ainsi de s’adapter aux conditions de pêche comme la profondeur, le courant.
Il est beaucoup plus rare de lester son leurre dure avec un plomb comme on peut le faire avec une cuillère (une petite corde à piano avec au bout une tête plombée).
Pourtant cette technique n’altère pas toujours les qualités de nage du leurre et ouvre bien des possibilités.

La distance de rêve

Le premier avantage de lester un leurre est d’augmenter son poids, et donc d’accroitre la distance de lancer.
Pour les grands espaces cela peut s’avérer précieux, surtout quand vous voyez une chasse de pêche à bonne distance de la berge.
Pour cela vous disposez de 3 solutions simples :
• La bombette

La bombette est une forme ovoïde se plaçant en avant du leurre et qui permet des lancers exceptionnels en longueur (attention aux personnes se trouvant sur l’autre rive !).
Le leurre nage plutôt alors en surface : cette technique convient parfaitement pour des truites en réservoir.


• La tête plombée, ou avançon

La tête plombée avec une tige type corde à piano, se place aussi avant le leurre, et provoque (en fonction du poids) une chute importante du leurre vers l’avant.
il est donc difficile de faire des stop & go avec ce type de montage


• Le plomb en dessous

Le plomb en dessous est une simple olivette avec un fil nylon, ou un plomb drop shop, accroché sur le trident du dessous.
Le centre de gravité reste sensiblement le même, et la nage du poisson ne s’en trouve pas trop altérée.

La profondeur  de nage du leurre

Un leurre classique, même avec une grande bavette ne descend pratiquement pas au-delà des 4 m.
Avec un leurre lesté vous pouvez maintenant explorer des zones profondes, avec des poissons qui n’ont pas dû voir souvent ce type de leurre à cet endroit. Donc effet de nouveauté sur le poisson à prévoir !

En bateau cette technique est très pratique, car il est assez fréquent de survoler des zones très profondes sur lesquels un leurre en surface reste inapproprié.

De plus le leurre va heurter des obstacles ou des herbiers et faire ce que j’appel du raffut, qui ne va pas manquer d’intriguer les carnassiers.

Suspending ou coulant

A votre gout, certains leurres flottent beaucoup trop. Vous pouvez les rendre un peu plus coulant voir suspending avec un plomb accroché sous le ventre.
Il faudra toutefois faire quelques tests car tous les leurres ne supportent pas cette greffe.
Personnellement j’ai plusieurs lestes avec des grammages différents (de 3 à 15 g), ce qui me permet de modifier à la volée le leste des leurres.

Conclusion

Après cette technique vous pouvez augmenter sensiblement votre champ de prospection.
Ainsi le leurre ne passe plus à 5 m au-dessus du fond et donc du carnassier embusqué, mais au plus proche de son repère.
Bonne pêche no kill à tous

Categories: Astuce, Carnassier

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres