jluc Le 1 - mai - 2012

Le grand jour est enfin arrivé …
Levé à 5h00 avec le sourire, et sitôt une tasse de café avalée en express, nous voici sur la route, direction le bonheur.
Arrivé sur place, Il nous faut porter sur quelques mètres le bateau ainsi que ses accessoires (maudite batterie, si lourde).

Dans le brouillard

Après une bonne pluie la veille, le matin est brumeux mais il ne fait très froid.
Une partie du groupe monte sur le bateau et le reste part en expédition sur les berges.


Les premières herbes aquatiques sont déjà présentes, et bien que de petites taille il est fréquent de ramener un beau chapelet vert (non jérémy, ce n’est pas une touche !).
Alors que je contemple le paysage, avec ce brouillard traversé par les premiers rayons de soleil, un bec accroche mon horseball.
Erreur de débutant, ou un peu de rouille hivernal, j’oublie de ferrer (le premier commandement du pêcheur aux leurres).
Résultat le brochet de petite taille se décroche rapidement. Au moins je sais que le horseball blanc fonctionne bien encore en ce début de saison.

Les premières prises

Depuis le bateau un des jeunes pique un beau brochet (bien gras) de 70 cm. La bataille s’engage avec 2 saut périlleux exécutés par le brochet avant sa mise au sec.
Encore une fois le bomber a fait merveille, et reste vraiment le leurre anti-bredouille, à utiliser régulièrement.

 
Un autre brochet de 50 cm est un peu plus tard pris avec un bomber tigre.
Nous avons prospecté la partie haute et la partie basse du bassin.
Sur la partie basse aucune touche, par contre le coin est riche en pierre (anciennes lônes), et il est fréquent de s’accrocher.
Toutes les prises ont été faites sur la partie haute, certainement comme nous l’avons remarqué à cause d’une forte présence de poisson fourrage dans cette partie.

(le bomber un leurre passe-partout)

La première belle prise de l’année ?

Si le loch Ness à son monstre marin mystérieux, le plan d’eau de St Pierre de Boeuf recèle aussi quelques beaux spécimens.
Alors que nous discutions tranquillement de choses et d’autres (pas toujours très intelligentes, mais toujours rigolotes), mon leurre un horse ball blanc se bloque sur un obstacle (enfin il me semblait).
Soudain c’est le rush, un grand démarrage et la bagarre commence. Il remonte enfin et on peut apercevoir un beau bébé d’au moins 80 cm.


Malheureusement lorsque je règle le frein, il donne un grand coup de tête et se décroche.
Malgré la déception (il serait de toute façon retourné à l’eau) les premières sensations et automatismes étaient bien au rendez-vous. Nous reviendrons ce WE pour le taquiner.

(4 pêcheurs dans un bateau de 2,70 m … des fous !)

Bilan

Une première partie de pêche qui sans être exceptionnelle, a été riche en émotion et en plaisir.
Le bomber et le horseball restent vraiment mes leurres fétiches, car très polyvalents et complémentaires (surface et fond).

4 Reponses

  1. cedric dit :

    tres bonne matinée d’ouverture ! a refaire. et encore merci au bomber bleu c’est definitivement un leurre de fou.

  2. thierry dit :

    bonjour,
    comme je te l’avais dit au téléphone, les rivieres étaient en légères crues. pas facile de pecher dans ces conditions. c’est généralement tout bon ou tout mauvais. pour moi ce fut la deuxieme option comme la bonne douzaine de pecheur qui etait dans le meme coin, un bras mort et une entrée de canal.je sais qu’il a été fait quelques sandres dans certains coins, essentiellement au vif.
    j’ai eu par contre quelques belles tapes avec ton spiner a jupe rouge, mais pas moyen d’en piquer un, je pense que ca doit etre fréquent avec ce genre de leurre.
    ce matin je suis allé faire un petit tour dans un lac qui habituellement est couvert d’herbes, cette année c’est beaucoup plus pechable, du moins pour le moment.
    l’eau est d’une clarté, on voit le fond a trois metres.
    l’occasion pour tester de nouveaux leurres, ce que je fis avec ton poisson articulé.
    apres une bonne dizaine de minutes d’essai un énorme sandre suivait le leurre, mais malheureusement vu la clarté de leau lui aussi ma vu.
    il m’a fait coucou de la nageoire puis s’est en allé tranquillement.
    si les eaux de nos rivieres n’ont pas changée , je pense que c’est dans ce lac qu’on ira lors de ta venue.
    bye a bientot

    • admin dit :

      En plus les eaux sont froides (fonte des neiges vers chez nous). Il faudra attendre quelques rayons de soleil pour que les carnassiers commencent à monter franchement sur les leurres.

  3. cedric...mr bek dit :

    re bonjour,enfin de retour de la pêche !!! j’espere voir mon brochet record sur se site lol.

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres