jluc Le 4 - juin - 2012

Depuis quelques années le fil de pêche est devenu de plus en plus résistant, avec une game de produit très diversifié.

Elément crucial , car il est le lien entre le pêcheur et la prise, il ne doit surtout pas être négligé.

Les grands types de fil de pêche

Le Nylon

Le fil passe-partout par excellence. Vous en trouvez avec différentes caractéristiques, à vous de faire le choix en fonction de vos exigences et habitudes de pêche.

C’est le fil que j’utilise le plus souvent car les performances des fils modernes sont excellentes :

–          Résistance, aux grosses prises mais aussi aux frottement contre les obstacles,

–          Faible vrille, sur les leurres tournants,

–          Rigidité/souplesse pour la transmission des touches,

–          Invisibilité (difficile à évaluer car il faudrait avoir des yeux de poisson)

–          Mémoire de forme faible, en cas de pliure ou tout simplement l’enroulement sur la bobine.

 Le choix de la couleur en laisse perplexe plus d’un : certain affirme que le bleuté est moins visible dans l’eau, d’autres de jurent que par un fil très sombre. Bref vous l’avez compris il s’agit surtout d’une histoire de conviction. Car être convaincu est pour un pêcheur la première source de réussite.

Du 16 au 35 centième vous pouvez l’utiliser facilement du fil nylon sans perte de sensation : au delà le fil devient rigide et a du mal à filer dans les anneaux.

La Tresse

Beaucoup plus résistant à diamètre égal d’un nylon, la tresse montre tout son potentiel pour les grandes profondeurs.

Au-delà de 10 m il devient indispensable d’utiliser une tresse afin d’avoir une bonne transmission de la touche, le nylon étant sur une telle distance bien trop élastique.

C’est le seul cas où j’utilise de la tresse, car j’ai du mal avec ce type de fil pour une utilisation courante. S’il résiste bien au rush d’un beau poisson, il est assez peu résistant à l’abrasion contre les rochers, et je compte plus le nombre de fois où j’ai cassé sur un petit obstacle.

De plus les nœuds sont assez difficiles à réaliser sur ce type de fil.

Pour la taille, afin d’avoir bon compromis entre raideur et souplesse, il ne faut pas faire l’erreur de prendre une tresse trop grosse : une taille entre 10 et 14 centième est parfaite pour une pêche dynamique.

Il convient aussi de vérifier que le moulinet est compatible avec de la tresse (ce qui est maintenant généralement le cas).

Fluo-carbone

J’ai tenté une fois de remplir une bobine complète de ce fil. J’ai vite renoncé car le fluo-carbone est bien trop rigide et n’autorise pas des lancers corrects en distance.

Il a aussi une forte mémoire de forme et garde les traces de torsion, pliures …

Il convient parfaitement pour des bas de ligne car de source « sure, » il est complétement invisible dans l’eau, et est particulièrement résistant à l’abrasion des rochers et des dents de brochets.

Souvent vendu en bobine de 10 m un fil de qualité (que vous avez du mal à couper avec vos dents) coûte la peau des fesses, mais 10 ou 15 m peut vous faire une saison de pêche avec un bas de ligne de 20 ou 30 cm.

Le choix en fonction du type de pêche

Pêche profonde (>10m) : tresse pour une bonne transmission des contacts

Pêche finesse leurre souple : tresse pour une meilleur détection des micro touches

Pêche finesse leurre dure : nylon ou tresse

Power fishing : nylon pour son coté polyvalent

Les marques de fil de pêche

Bien difficile de faire un choix objectif dans un fil de pêche.

Le prix est souvent un premier critère de choix.

Si comme moi vous changez de fil une fois par an, optez pour un fil assez cher, donc à priori de bonne qualité.

Et souvent quand on a trouvé une marque qui vous convient on n’en change plus, car la confiance est établie avec ce matériel. Personnellement j’utilise le TEKLON GOLD de Grauvell en 20, 25 et 30 Centième.

Astuces

1 En milieu de saison (aout), j’inverse mon fil sur ma bobine afin que la partie en dessus qui est la plus sollicité passe en dessous. De cette manière je profite du fil qui est au fond du magasin et qui n’est pas abimé par les chocs, frottements, etc.

2 Plutôt que de prendre une bobine de 100 m, j’achète plutôt 300 ou 500 m de fil, que j’utilise sur plusieurs années. Pas de soucis de conservation, à condition tout stocker à l’abri de la lumière.

3 Si votre moulinet spinning  est de grande capacité, pensez à remplir de fond avec du fil bas de game ou usagé et ajouté votre excellent fil ensuite. Cela vous fera économiser quelques euros.

4 En remplissant parfaitement votre bobine (en ne laissant 2 à 3 mm à ras de votre bobine) cela limitera les frottements et donc améliorera la distance ou la précision du lancer.

Bonne pêche no kill à tous

Categories: Astuce, Matériel

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 216 votes )
    • - 41% ( 1021 votes )
    • - 5% ( 118 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 336 votes )
    • - 12% ( 302 votes )
    • - 18% ( 455 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 176 votes )
    • - 4% ( 65 votes )
    • - 27% ( 487 votes )
    • - 2% ( 35 votes )
    • - 5% ( 99 votes )
    • - 27% ( 495 votes )
    • - 18% ( 324 votes )
    • - 7% ( 133 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres