jluc Le 8 - juillet - 2012

 2012 n’est pas une année facile pour la pêche du carnassier, avec une météo très versatile et des eaux froides et chargées.
Bref, toutes nos habitudes sont perturbées et il faut s’adapter, en cherchant le leurre auquel le carnassier répond.
En ce début d’été un leurre s’impose ; le spinner bait de couleur clair, en rose ou blanc.

 Le contexte aquatique

 Cette année les eaux ne sont pas très chaudes et on peut constater que les poissons sont perturbés par cette situation.
Les perches ne sont encore regroupées en bandes et la friture commence juste à apparaitre.
Les leurres d’été (Popper, cuillères ondulantes …) fonctionnent peu et il faut utiliser des leurres plus passe-partout.

 Malgré tout grâce à l’apport massif de nitrate les plantes aquatiques prospèrent, et les leurres classiques de type cranckbait sont difficile à utiliser au mieux de leur capacité.

 Depuis quelques jour le spinnerbait devient l’arme absolue pour provoquer l’attaque du carnassier.
Depuis début juillet nous avons capturé une vingtaine de brochets grâce à ce leurre : plus qu’en mai et juin réuni !

 Le choix du spinnerbait

 Une couleur claire rose ou blanc fonctionne à merveille actuellement.
Une alternance d’une palette or et d’une argent nous a donné de meilleur résultat que tout or ou tout argent.
Le poids de 15 à 20 g permet de bon lancé et donne une bonne nage.

 Nous avons rajouté aussi un trailler de type Sandra (chartreux vert ou jaune très clair) avec de très bons résultats.

 La technique

 Une technique semble d’imposer : la lenteur, au ras des obstacles avec une brusque accélération.
Pour frôler au lieux les obstacles l’usage de lunette polarisante (si l’eau est suffisamment clair) est un atout majeur.

 Les attaques sont fulgurantes et souvent très proches de la sortie du spinnerbait de l’eau : attention à rester vigilant.

Il est fréquent que le brochet rate le spinner bait (certains disent qu’il a une mauvaise vue), et vous ressentez allors un léger mouvement du spinnerbait dans la canne.
Avec de l’expérience vous repérez bien ces variations. Insistez sur cet endroit car le brochet revient à la charge au bout de quelques passages.


Autre conseil majeur, qui concerne le ferrage. Le brochet à tendance à simplement coincer le spinner dans sa gueule sans que l’hameçon ne soit planté.
Pour cette raison il faut absolument exécuter un ferrage massif !

La perche aussi ne reste pas insensible aux stimulis du spinnerbait.

Bonne pêche no kill à tous.

Categories: Carnassier, Technique

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 217 votes )
    • - 41% ( 1027 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 337 votes )
    • - 12% ( 303 votes )
    • - 18% ( 458 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 65 votes )
    • - 27% ( 488 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 500 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres