jluc Le 12 - octobre - 2012

J’avoue n’avoir jamais été un fan de ce leurre. Jusqu’à ce printemps où une équipe de jeune m’ont montré comment il convenait de s’en servir.

Ce jour là j’ai pris une grande leçon de pêche : brochets et perches ont été capturés uniquement à l’aide de lipless.

Depuis avec le spinnerbait, il fait partie de mes leurres favoris pour la traque du brochet

Les différents lipless

La caractéristique principale du lipless est son point d’ancrage sur centre du leurre. Cette particularité donne au leurre une nage vibrante bien différente d’un poisson nageur dont l’accroche est sur l’avant.

Par exemple avec un cranck  l’ondulation de grande amplitude, et l’arrière se déplace de gauche à droite.

Avec le lipless l’avant et l’arrière partent de gauche à droite, ce qui donne ces fameuses vibrations.

Autant vous dire que si votre lipless possède une bille bruiteuse elle est fortement agitée et donc très sonore.

Les lipless flottants sont des as pour se faufiler dans les zones peu profondes : si vous sentez ou voyez un obstacle et suffit d’arrêter de mouliner pour que le leurre remonte. Vous pouvez aussi l’utiliser comme leurre de surface avec de petits coups de cannes.

Le lipless coulant vous permettra d’explorer des zones très profondes. Il suffit de le laisser couler et ramener lorsque la profondeur voulue est atteinte.

(Une sale tête, mais hyper efficace sur le brochet)

Toutes les teintes fonctionnent, il faut plutôt s’adapter comme avec les autres leurres en fonction du lieu, de la température et de l’humeur des carnassiers, et essayer différentes teintes pour trouver celle qui fonctionne de jour.
il est à remarquer que la couleur qui fonctionne ce jour, est aussi valable pour les autres leurres : par exemple si une couleur blanchâtre fonctionne en lipless, en leurre souple ou cranckbait il en sera de même.

L’animation d’un lipless

Plus vous ramenez vitre, plus le lipless sera vibrant et brillant. En début de saison, ou tôt le matin cette technique est parfaite. En milieu et fin de saison, ou en journée, il vaut mieux opter pour une technique plus fine, avec un retour lent , quelques courtes poses, et brèves accélérations.

Le lipless est à utiliser dans une pêche d’énéervement : il faut insister sur une zone en variant les animations afin de déclencher une attaque par provication plus que que par faim.

Après chacun peu trouver sa technique, mais attention , une technique qui fonctionne un jour ne fonctionnera sans doute pas 2 ou 3 jours après car les conditions auront changer.

La règle d’or est donc bien de tout tester en premier : couleur, lieu et animation.

Conclusion

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_l9WGZZvjM8&feature=plcp[/youtube]

Valable pour le brochet et aussi pour la perche, le lipless est un vrai passe-partout et prospecte dans toutes les strates de l’eau.

 Le brochet a tendance à bien engamer le leurre : fluo carbone indispensable, ainsi qu’une pince pour décrocher le leurre.

 Un bon petit leurre pas très cher qui vous donnera bien des surprises, et quand vous l’aurez testé et approuvé, vous deviendrez vitre accro.

Bonne pêche no kill à tous

Categories: Carnassier, Technique

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 217 votes )
    • - 41% ( 1027 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 337 votes )
    • - 12% ( 303 votes )
    • - 18% ( 458 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 65 votes )
    • - 27% ( 488 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 500 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres