jluc Le 26 - octobre - 2012

La pêche aux leurres est un vrai moment de détente et de sensation. Toutefois l’utilisation des leurres n’est pas sans danger et il arrive beaucoup trop souvent que les tridents  de nos poissons nageurs se plantent où ils ne devraient pas.

Du poisson aux urgences

Mercredi dernier le temps était parfait pour la pêche : température assez douce, une faible couverture nuageuse et un vent modéré. Aussi nous sommes parti en bateau taquiner le brochet avec nos lipless.

Après avoir capturé quelques spécimens moyens (environ 50 cm) et une belle perche de 35 cm, le moulinet se met à crépiter sur un brochet très tonique. Multiples sauts, démarrage violent … bref le combat est au rendez-vous.

Le brochet a bien engamer le leurre et il s’avère difficile de l’enlever. Aussi je me dévoue, et avec une pince j’enlève le premier trident (le plus profond) et il ne reste que le second pris au bord de la gueule. Je décide de l’enlever avec la main et à ce moment le moment fait une cabriole de plus et … le trident se plante profondément dans le doigt.

Ce n’est le premier qui se plante ainsi mais celui-ci est impossible à enlever malgré tous nos efforts. Heureusement nous avons une pince coupante et nous pouvons couper le trident.

Le brochet repart à l’eau, et nous devons terminer notre sortie de pêche (GRRRR !), direction les urgences.

Au bout de 3 heures d’attente, un médecin s’occupe de moi et après une piqure dans le doigt (hyper douloureux !) et une petite incision, le trident est enlevé : il était planté dans l’os.

Anecdote amusante, le patient suivant a une arête de poisson coincée dans la gorge.

Les règles de sécurité

L’excès de confiance a été la grosse erreur qui a conduit à cet incident. Il faut donc toujours faire très attention et utiliser une pince pour décrocher ses prises.

De même lorsque vous pêcher en bateau le leurre ne doit passer lors du lancer survoler le bateau. Il doit être lancé latéralement. J’ai vu pêcheur qui avait un trident planté dans le dos suite à une erreur de lancer en bateau.

De même si vous êtes pied nu, ne laissé pas trainer vos leurres sur le sol.

 Heureusement que nous étions plusieurs, si j’avais été seul je ne sais pas ce que j’aurais pu faire. Du coup j’ai acheté un gant de protection. Il protège qu’une partie de la main (principalement le dessous) et offre une bonne résistance aux dents de brochets et la pénétration des hameçons. Mais ce n’est pas la protection absolue. Il existe sans doute des gants meilleurs.

  

L’indispensable du pêcheur est donc :

–  Une pince longue

– Une petite pince coupante

– Un gant de protection

– Une mini trousse de secours (un tube d’éosine, pansements …)

Bonne pêche no kill à tous, et restez vigilent !

Categories: Astuce, Carnassier

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres