jean luc Le 16 - février - 2015

A la fin de l’automne alors qu’il faisait encore beau, j’ai connu une belle surprise grâce a un spinnerbait.

Le grand large

Même si le grand Large n’est plus autant prolifique qu’il y a quelques années, il reste incontournable pour la pêche du carnassier.

En cette fin d’automne les eaux sont encore chaudes,  provoquant  la présence en abondance des herbes aquatiques qui rendent la pêche compliquée avec des leurres classiques. pour ces raisons l’utilisation du spinnerbait ou du horsball représente la solution la plus pratique.

D’autant que ce leurre fonctionne sur tous les carnassiers, à condition de savoir bien l’utiliser et choisir la bonne couleur.

J’ai remarqué quelques petites attaques sur le spinner qui semblent l’œuvre de perches. Ausssi je change pour montage tête plombée avec un petit twist rouge englué d’attractant. Mon choix est bon, et les prises s’enchainent sur des perches de petites tailles (Moins de 20 cm). depuis l’ouverture des barrages Suisses les grosses perches ont semble-t-il disparu des Rhone.

Aussi je repasse sur spinnerbait avec une jupe blanche qui est pour moi la couleur la plus efficace.

Les nombreuses herbes aquatiques font souvent penser à des touches. Une règle absolu est de toujours ferrer même si on pense que le leurre s’est accroché sur un obstacle. Cette astuce vous évitera bien des regrets, pour preuve …

Après avec pris un petit brochet, la pêche traverse une longue période sans la moindre touche. Le leurre s’accroche souvent dans les herbiers, mais je ferre systématiquement. Une fois de plus le leurre semble s’empêtrer dans une grosse masse de plantes aquatiques. Je donne un violent ferrage, et la ligne reste bloqué. s’en suit un violent démarrage qui fait chanter mon moulinet. Le cœur s’emballe, mais je parviens à bien régler le moulinet. la bataille est rude avec des accélation impressionnante. je suis persuédé d’avoir attrapé le brocher de ma vie ! Le bateau est tiré sur des dizaines de metres, et pendant 10 minutes je n’arrive pas à voir le poisson.

Je commence à me dire qu’il ne s’agit pas d’un brochet mais certainement d’un silure, pourtant il ne donne pas ses coups de têtes caractéristiques. Finalement au bout de 20 minutes, le bras enquilosé je remonte le silure près du bateau. Mais impossible de le chargé tant il est lourd.

Un beau silure évalué à 1,50 m (à l’aide de la longueur de ma canne), pour un poids inconnu.

Après quelques photos, je le laisse repartir. Avec toujours cette question, faut-il le relacher ou … l’achever ? Ce poisson perturbe l’équilibre des plans d’eau (bien moins que l’honne il est vrai) et a tendance à tout envahir. pour preuve les prises de plus en plus nombreuses faites ces dernières années.

Toujours est-il que ce moment restera un beau souvenir, avec un fil de pêche couvert de mucus.

La technique du spinnerbait

Les premiers passages sur un poste de pêche doivent se faire en surface d’une manière assez rapide, voir saccadé afin de signaler votre présente aux carnassiers. Ainsi, soit vous provoquerez une attaque de ceux en activité, soit vous intriguerez ceux qui sont en poste.

La seconde phase, consiste en une prospection lente, ponctuée de toute petite accélération. Cette technique offre l’avantage de provoquer une attaque réflexe sur les carnassiers en faible activité (un peu comme quand un objet tombe et que vous voulez le ramasser).

Personnellement je fredonne dans ma tête une chanson pour donner le tempo lent, indispensable pour cette technique , et éviter de monter dans les tours.

Pour ce qui du choix de la couleur, il faut procéder par essais, avec de nombreux changements pour trouver celle qui fonctionne ce jour précis. Il n’existe pas de règle absolu : les 3 couleurs de bases sont blanc, marron+jaune , vert+orange. Avec ces 3 couleurs vous couvrez une grande partie du spectre des possibilités.

Les spinners avec une palette argent et une palette doré semble donner les meilleurs résultats.

Bilan

Le spinnerbait est le leurre a utiliser à chaque sortie, au même titre que le bomber et le horsball. Le plus difficile est d’être toujours aux aguets et d’y croire afin d’éviter d’avoir une animation trop monotone.

J’ai conservé le spinnerbait qui avait capturé le silure, mais il est désormais inutilsable tant il a été tordu par ce monstre des profondeurs.

Bonne pêche no Kill à tous

Categories: Carnassier, Matériel

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1034 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 48 votes )
    • - 13% ( 339 votes )
    • - 12% ( 307 votes )
    • - 18% ( 461 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 495 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 5% ( 101 votes )
    • - 27% ( 502 votes )
    • - 18% ( 327 votes )
    • - 7% ( 135 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres