jean luc Le 16 - septembre - 2015

pnk_canal_peniche     De 1961 à 1965, le Rhône connu sur ce tronçon sa plus spectaculaire métamorphose avec la construction du barrage de Pierre-Bénite et le creusement du canal de navigation. Ces ouvrages modifièrent complètement ce qui restait du fonctionnement naturel du Rhône en détournant une partie importante du débit vers le nouveau canal.

Un bon coin de pêche ?

A ma connaissance il existe 2 entrées : une par le pont de Vernaison , l’autre par Feyzin le bas. Malgré tout il est ensuite facilement accessible (à pied) grâce à la présence de chemin longeant le canal et assez bien entretenu par la CNR, la pression de pêche y est très faible. En une quizaine de sortie j’ai croisé uniquement 2 pêcheurs, dont un seul pêchait aux leurres.

pnk_canal_maps
Il faut toutefois avouer que la pêche est loin d’y être facile : en effet le canal est destiné à la navigation et est donc très rectiligne, avec aucun obstacle digne de ce nom. Les berges sont fortement empierrées avec des blocs de taille moyenne offrant finalement peu de cachette pour les poissons. Il faut donc les chercher dans les herbiers, ou les rares creux  dans les pentes de l’empierrement offrant un bon abri.
Au niveau de Feyzin vous pourrez observer avec un peu de chance un couple de castors qui ont construit un abri au ras de l’eau dans la pente de la digue. Le spectacle est au rendez-vous quand il ramène des morceaux de bois pour construire leur demeure.

pnk_canal_castor
Le canal est destiné à la navigation mais il ne s’agit pas d’une autoroute fluviale. En 2 heure de pêche , on croise 1,2 voir 3 péniches.

Comment pêcher dans le canal

Le courant y est assez fort du fait qu’aucun obstacle ne vient ralentir sa course. L’empierrement est un vrai piège à leurres avec le courant qui vient les plaquer contres tous ces cailloux saillants. Il toutefois indispensable de pêcher près du fond car les poissons semblent se cacher dans ces mini-anfractuosités ou dans les herbiers qui tapissent le fond par endroit. Si vous repérez un banc de petits poissons, il y a aussi de très grandes chances que les carnassiers soient dans la zone.

Traquer la perche

pnk_canal_perche

Pour éviter d’accrocher le fond j’utilise un plomb palette double (avec un hameçon supplémentaire), et je profite de sa forme plate pour le faire planer en le ramenant. Comme vous l’avez compris il ne doit pas toucher le fond, donc on mouline tout le temps, et au moindre contact avec le fond il faut vite relever la canne pour éviter qu’il ne se boque dans les empierrements. Sur les hameçons de ce montage je monte 2 leurres souples de 5 cm : twist, créature ou shad, en fonction de l’humeur des poissons.

pnk_canal_plomb_palette
Les perches ne sont pas très grosses (maxi 30 cm à ce jour), mais comme elle évoluent en plein courant, elles ont une pêche d’enfer, ce qui donne de belles batailles.
Nous avons aussi remarqué que de nombreuses perches portaient les stigmates d’attaques de plus gros carnassiers, comme des queues partiellement coupées : preuve de la présence de plus gros habitants.

pnk_canal_perche_horsball

Débusquer brochets, sandres et surtout silures

Nous avons capturé quelques brochets et sandres le long du canal, mais surtout nous avons eu quelques belles casses sur des gros silures, qui se laissent emporter par le courant : impossible de lutter à moins d’avoir du câble !

pnk_canal_brochet
Pour prospecter cette zone de courant rapide à la recherche de plus gros poissons, le jig horsball est le plus adapté. Sa jupe et sa palette lui évite de plonger comme une pierre, et donc de prospecter un plus près du fond. Il a aussi l’avantage de pouvoir rentrer dans les herbiers sans trop s’accrocher.
Inutile de lancer loin, tous les carnassiers sont proches de la rive. Un lancer de moins de 10 m est largement suffisant.
Quelques beaux chevesnes hantent aussi ces lieux, mais très difficile de les décider à mordre, sauf à l’aide d’une cuillère n°1 de couleur argent.

Conclusion

Il est certain que ce secteur peu pêché est riche en poisson, mais sa topologie demande un temps d’adaptation. Je ne sais pas si la pêche en bateau est autorisée dans ce canal, mais de toute façon je vous le déconseille du fait du fort courant et la présence de très grosses péniches. La pêche du bord est bien la meilleure solution, en particulier sur la rive droite, qui pour une raison que je ne m’explique pas à toujours donné de meilleur résultats.

pnk_canal_perche_twist

Et si vous rencontrez les castors, profitez de leur étonnant ballet sans trop les déranger.

Bonne pêche no kill

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 217 votes )
    • - 41% ( 1027 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 337 votes )
    • - 12% ( 303 votes )
    • - 18% ( 458 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 65 votes )
    • - 27% ( 488 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 500 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres