jean luc Le 22 - novembre - 2015

pnk_dandine   Après une période faste (septembre, octobre et début novembre) l’hiver arrive soudainement, avec des conditions de pêche beaucoup plus difficile. C’est l’occasion d’écrire quelques articles bien au chaud, sur mes parties de pêche au cours de ces 3 mois.
Mon premier article porte sur une technique souvent oublié, et pourtant très efficace quand les poissons sont en activité mais difficile, refusant au dernier moment les leurres présentés : la pêche à la dandine.

La technique de pêche à la dandine

Certain vieux pêcheur connaisse le poisson d’étain qu’ils ont du utiliser avec plus ou moins de succès dans leur jeunesse. Avec les leurres moderne de type jigging le principe est resté le même, les leurres sont moins grossier que le poisson d’étain.
Le principe est simple : il suffit de faire rebondir le leurre au fond, et dans la pratique j’utilise deux animations.
Le rebond simple :

  1.  Je laisse reposer  le leurre sur le fond pendant quelques secondes (2 à 5 s)
  2.  Puis je donne une tirée sèche (je varie la distance de remonté à chaque fois, de 20cm à 1 m)
  3.  Enfin je laisse tomber le leurre au fond et je recommence l’opération

Les rebonds multiples :

  1.  Je laisse reposer  le leurre sur le fond pendant quelques secondes (2 à 5 s)
  2.  Puis je donne une série de tirées sur une courtes distance en laissant retomber légèrement le leurre  entre chaque tirée(pour lui donner un mouvement rebondissant)
  3.  Je termine ces sauts pat une tirée sèche sur au moins 1 mètre
  4.  Enfin je laisse tomber le leurre au fond et je recommence l’opération

L’attaque est souvent violente et il est donc (pour une fois) inutile de ferrer. Seul ombre au tableau, il arrive assez souvent que l’on accroche de côté le poisson, preuve qu’ils sont intrigués par les mouvements incongrus du leurre.
L’avantage de cette technique est de pouvoir prospecter des zones très profondes avec une leurre que les poissons de voient pas souvent.

pnk_perche_dandine

 Le matériel de pêche à la dandine

 La canne jigging

Si vous pêcher depuis un bateau ou un ponton, vous pouvez utiliser une canne courte, pour une pêche à la verticale.
Dans les autres cas une canne de 4 m est indispensable pour pouvoir une animation de type verticale. Toutefois un élément important est à prendre compte pour l’utilisation de cette technique : le poids. En effet au bout de quelques minutes vous allez vite vous ressentir une fatigue au niveau du poignet à force d’agiter le leurre.
J’utilise une canne pour la pêche au poisson manié de la marque Daiwa, qui à l’avantage d’être très légère. Ainsi cette rallonge permet de faire plonger le leurre directement dans une trouée d’herbe, au milieu de branchages, à ras d’un obstacle.

 Les leurres à jigguer

Vous pouvez utiliser des poissons d’étain, mais il existe maintenant des leurres modernes pour le jigging qui sont très efficaces et pour une fois pas trop cher.
Difficile de dire quelle couleur fonctionne le mieux : personnellement j’utilise principalement la couleur rose argenté et un vert rayé avec beaucoup de réussite, avec un poids de 6 à 12 g maxi.

pnk_dandine_leurres

En action de pêche jigging

Au cours de cette automne les perches était bien présentes, et en activité avec une eau resté longtemps chaude. Mais avec le temps les poissons sont devenus sélectifs et souvent j’ai constaté qu’ils suivaient mes leurres sans déclencher complétement l’attaque.

pnk_dandine_perche
Début octobre, c’est exactement ce qui arrive sur les berges du Rhône en dessous de Lyon. Un banc de belles perches chasse le poisson blanc, mais refuse tous mes leurres y compris mon twist rouge. Je crois devenir fou ! Je tente tout ce que j’ai en stock sans le moindre succès. Jusqu’à finalement faire un essai avec une leurre jigging. Le résultat ne se fait pas attendre, une belle perche de 35 cm se jette sur mon leurre. Pour ne provoquer une fuite des autres perches, je relache la perche 30 m en aval de mon lieu de capture. Bonne initiative, car les captures s’enchaîne vite. Au total plus de 10 perches de 25 à 35 cm.

Dans le canal de Jonage, j’ai aussi de belles surprises avec ce leurre (pourtant de petite taille) : des perches à 6 m de profond, mais aussi une casse sur un gros silure (impossible de le décoller du fond) et une coupe net au bout de 5 secondes de bataille.

Mais ma plus belle capture a été faite à vu (une eau transparente)  sur une perche embusquée à ras d’une grosse branche immergée. Après lui avoir fait passé devant le nez 2 ou 3 leurres sans le moindre effet, j’ai tenté en dandine avec un leurre jigging à 1 mètre de la perche. L’attaque a été immédiate, le plus difficle fut ne ne pas ferrer avant que le poisson ne prenne le leurre : une belle perche de 48 cm qui m’a livré une bataille phénoménale, quel plaisir !

pnk_dandine_perche_48cm

Bilan du jigging

Une technique que j’avais un peu trop oublié, et qui donne de très bons résultats même si on accroche beaucoup avec la perte de quelques leurres.
Tout comme le bomber, le horseball, le spinnerbait, le twist rouge,  le leurre jigging fait partie de mes incontournables à chaque sortie.

Même si cette pêche s’adresse plus aux perches, de belles surprises sont possibles, donc soyez vigilent et n’hésitez pas à monter un bas de ligne fluo-carbone.
A noter que je l’avais aussi essayé en mer, avec la capture de beaux maquereaux.

Categories: +Perche, Carnassier, Technique

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 219 votes )
    • - 41% ( 1031 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 338 votes )
    • - 12% ( 304 votes )
    • - 18% ( 459 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 66 votes )
    • - 27% ( 491 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 501 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres