jean luc Le 26 - mai - 2016

Malgré une météo capricieuse, cette année démarre sur les chapeaux de roues ! Car par chance et aussi ténacité, j’ai réussi depuis l’ouverture a trouver le leurre et la technique qui convenait à chaque sortie.

Tester tous les leurres

Bien je sois un fan de la pêche au jigg, je ne néglige pas pour autant les autres leurres, ne serais ce que pour donner un peu de piment et rompre avec la monotonie (même si les prises son au rendez-vous !).
Sur un spot je teste toujours un leurre ou deux en plus des classiques. En effet si avec certains leurres ont n’a jamais pris de poisson, souvent le leurre n’est en cause, mais plutôt la manière dont à l’anime, voir la période d’utilisation (été, automne, pluie ….).

pnk_perche_twist
Certains leurres comme la cuillère jigging s’adresse principalement aux perches. Ors vous l’avez remarquez, en début de saison les belles zèbrées sont difficile à prendre, car mai est le mois des amours pour ce poisson. Seuls les spécimens qui ne sont pas en âge de procréer se jette sur les leurres : il s’agit de poisson de petite taille, au environ de 15 cm ! Il faut donc utiliser ces leurres de manière différente.

pnk_perche_mini_twist

Le plomb palette en début de saison

pnk_plomb_palette_double

Et c’est ainsi que j’ai utilisé à plusieurs reprise un plomb palette double avec deux twists, un de 7,5 cm en bas de couleur fluo, et un rouge de 5 cm en haut. La différence vient de l’animation, car en verticale je n’ai eu aucune touche depuis l’ouverture.

Animation d’un plomb palette en linéaire

je lance le plomb palette et je le ramène en linéaire comme avec un leurre dur. En donnant de petits coups de canne, le plomb à une nage des plus étranges, en fait il part dans tous les sens, ce qui ne manque pas d’intriguer le carnassier.

Cette animation est parfaite en pêchant du bord, car elle évite de trop s’accrocher.

Animation d’un plomb palette depuis le bord avec des stops

La deuxième animation plus risqué, qui fonctionneencore mieux. Elle consiste à laisser tomber le plomb palette au fond puis de mouliner vivement pour ramener le leurre de 3 ou 4 m, et s’arrêter jusqu’à ce que leurre retombe au fond. Répéter l’opération, jusqu’au retour au bord : attention l’attaque se produit souvent très près de la rive.
Si en été le plomb palette rouge fait merveille, actuellement celui qui fonctionne le mieux est de couleur métal avec des yeux rouges.
Et le montage double, avec des leurres différents en haut et en bas augmente les chances de capture, bien que je n’ai fait aucun doublé depuis l’ouverture.

La pêche du brochet avec un twist ?

Cette année les brochets semblent particulièrement apprécier les leurres de petite taille. Sont-ils eux aussi victime de la mode des régimes, et diminuent-ils leur portions ? J’ai déjà capturé 5 brochets avec de petits twists cette année, et connu au moins autant de coupes avec ce montage léger. Car comme le leurre est petit, le brochet l’avale allégrement. En effet, tous ceux que j’ai ramené ont été piqué au bord du bec !
Et avec une petite canne ultra léger et un fil de 25 centième, le combat est souvent épique.
Ainsi hier matin je me suis rendu dans une petite retenue d’eau près de chez moi (la combe gibert) car le Rhone est en crue, et donc difficile, voir impossible à pêcher.

pnk_crue_rhone

Comme d’habitude les petites perches attaques le twist, et je ressens bien dans la canne les petits coups caractéristiques. Mince, si les petites perches sont de sortie, c’est que les brochets sont au repos. Les deux ne s’aiment pas trop. Je pêche maintenant le long d’un arbre mort, espérant un bec à l’affut. Et après quelques lancés une super touche et un départ de fou, heureusement au large de l’arbre (étrange). Le combat s’engage, et je réussi à ramener le poisson qui est … une truite ! Une survivante du laché de ce printemps lors de l’ouverture de la truite. Je sors mon appareil pour prendre la photo (sans sortir le poisson de l’eau pour ne pas l’abimer), je relache une seconde la pression sur la canne, et la coquine s’enfuit. Pas très important au final, la bataille était belle.

pnk_combe_gibert
Je connais bien cette pièce d’eau car j’avais pris des photos quand elle a été vidée il y a quelques années. Dans un endroit anodin, je sais qu’il y a un beau rocher au fond, et que c’est un bon poste où j’ai déjà fait de belles prises. Et après quelques lancé, pas manqué un bec de 45 cm croque le twist du haut. Coup de chance, il est pris au bord.


La combe Gibert est un lieu très poissonneux en blanc, et donc très difficile à pêcher les carnassiers, et d’où je suis souvent revenu bredouille. Je suis donc très content de ma matinée de pêche au plomb palette en linéaire.

En conclusion

Comme toujours, il n’existe aucune vérité à la pêche. Ce qui fonctionne un jour, ne fonctionne plus le jour suivant. D’où la nécessité, d’avoir une panoplie de leurres assez vaste.
Mais le plus important reste la motivation, car pêcher sans avoir la niaque est une garantie quasi certaine de n’avoir aucune belle surprise.
Car croyez-moi la pêche cela rend fou !

pnk_pecheur_fou

Laisser un commentaire

*

    Poisson favori

    Quel est poisson favori ?
    • - 9% ( 217 votes )
    • - 41% ( 1027 votes )
    • - 5% ( 119 votes )
    • - 2% ( 47 votes )
    • - 13% ( 337 votes )
    • - 12% ( 303 votes )
    • - 18% ( 458 votes )

    Sorties de pêches

    Leurre préféré

    Quel est votre leurre préféré ?
    • - 10% ( 177 votes )
    • - 4% ( 65 votes )
    • - 27% ( 488 votes )
    • - 2% ( 36 votes )
    • - 6% ( 101 votes )
    • - 27% ( 500 votes )
    • - 18% ( 326 votes )
    • - 7% ( 134 votes )

    Le leurre du mois

    Le leurre du mois

    Bomber 9 px le leurre passe-partout en eau claire


    Sa palettes or et sa robe ambre argenté font merveilles sur tous les carnassiers : brochet, perche, blackbass, chevesnes ... une valeur sûre qui ne quittera plus votre boite de leurres